Ce site utilise des cookies techniques qui permettent de suivre le bon fonctionnement technique du site, et des cookies analytiques pour mesurer de manière anonyme et agrégée l'audience des contenus présents sur le site afin de les améliorer. Il ne récupère en aucun cas des cookies sociaux ou publicitaires. En cliquant sur « J’accepte » vous accepterez leur utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus et paramétrer les cookies.
J'accepte

TOUT COMPRENDRE

Sur notre oreille

Sans oreille, pas de son, mais votre précieux organe fait bien plus encore…
On vous raconte tout.

Les 3 parties de l’oreille


- L’oreille externe

Constituée du pavillon auriculaire et du conduit auditif, elle capte tous les sons que vous entendez. Son armature cartilagineuse que nous connaissons bien est propre à chacun ; c’est elle qui détermine la forme des oreilles. Le conduit auditif, lui, est en forme d’entonnoir. Il est recouvert de peau, de duvet et de glandes qui fabriquent cette substance cireuse : le cérumen.

- L’oreille moyenne

Elle amplifie les sons. L’oreille moyenne est composée du tympan et de la caisse du tympan contenant les trois osselets. Elle se charge de communiquer avec la trompe d’Eustache. La trompe d'Eustache ou trompe auditive est le conduit qui relie l'oreille moyenne et l'arrière de la gorge ou arrière-nez. Elle a pour rôle d’équilibrer les pressions entre l’air dans l’oreille moyenne et l’air dans le nez.

- L’oreille interne

Elle transmet le son au cerveau et influe sur votre équilibre. Elle contient la cochlée en forme de spirale où les ondes sonores se transforment en signal nerveux. L’oreille interne est constituée également du vestibule qui contient les récepteurs de l’équilibre.

le cerumen

il en faut !

Détrompez-vous, le cérumen produit dans votre oreille est indispensable.
Il joue un rôle essentiel de protection et de lubrification de votre conduit auditif externe. De consistance cireuse et de couleur jaune (parfois brun), il se charge de protéger les parois du conduit auditif. Le cérumen piège également les corps étrangers tels que la poussière et les bactéries qui sont ensuite éliminés. Le cérumen lubrifie aussi le conduit auditif. Sans lui, l’intérieur de l’oreille serait sec et nous démangerait.

En temps normal, le cérumen s’évacue naturellement grâce aux mouvements de votre mâchoire lorsque vous parlez, mastiquez ou baillez par exemple. Parfois, le cérumen s’accumule et forme ainsi des bouchons, d’où l’importance d’avoir une bonne hygiène auditive.